Accueil‎ > ‎Infos production‎ > ‎

Maïs OGM

Pourquoi suis-je contre les OGM de maïs ?


On me pose souvent cette question, je vous donne mon avis. Il est résumé, parce que sur le sujet on peut écrire des bouquins entiers… !


Il y a deux types de maïs OGM.

-         L’un est résistant à un herbicide total. Cela permet théoriquement de désherber avec cet herbicide qui détruit tout sauf le maïs résistant.

o       D’une part, il commence à y avoir d’autres plantes qui ont « aquis » cette résistance au fil des années par sélection naturelle d’individus tolérants puis résistants à l’herbicide. Ces mauvaises herbes sont donc sélectionnées au fil des années et dans un champ infesté il n’y aura plus de solutions pour s’en débarrasser.

o       D’autre part le marché juteux dans certains pays est porté par une seule firme qui vend l’herbicide et les semences au prix qu’elle veut….

o       Enfin on cultive sur de très grandes surfaces une seule variété qui peut à tout moment développer un autre problème agronomique ou environnemental ….

o      

 

-         L’autre, Maïs BT, est résistant à un insecte. Cet insecte, la pyrale, est sensible à une protéine d’une bactérie que l’on a introduite artificiellement dans le maïs. La pyrale ne peut alors plus consommer le maïs et meurt de faim. (Cette bactérie, connue par ailleurs pour être inoffensive sur tous les êtres vivants exceptés un certain nombre de chenilles, est très utilisée en agriculture bio et conventionnelle.)

o       D’une part, le maïs est résistant à la pyrale mais il faut quand même le traiter contre d’autres insectes qui l’attaquent….

o       D’autre part, il existe en France un insecte utilisé sur environ 150 000ha par les producteurs bio et conventionnels pour lutter contre cette pyrale : le trichogramme. Cet insecte, produit depuis 20 ans par la société Biotop est un micro hyménoptère (petite abeille de 1mn) qui pond ses œufs dans le corps de la pyrale. L’agriculteur disperse tous les ans des œufs dans son champ et le tour est joué. L’insecte sort de son œuf, recherche la pyrale qui est bien cachée dans la tige du maïs et va pondre. Il a l’avantage de trouver plus facilement la pyrale qu’une goutte d’insecticide, et cet insecte meurt aux premiers froids. (il ne peut donc pas s’installer dans le pays et déstabiliser le biotope environnemental).

o