Radis noir


Nous avons souvenir des variétés de notre enfance qui étaient très piquantes, voir presque immangeables. Les sélectionneurs ont beaucoup travaillé pour trouver des variétés beaucoup plus douces. Le radis noir est très peu nourrissant et très peu calorique. Il a, paraît-il des  vertus digestives et dépuratives bienvenues après les excès festifs. Certains le consomment en gélules ou en ampoules pour ces vertus. Le producteur m’a raconté que sa grand-mère faisait du jus de radis noir, qu’il buvait en sirop contre la toux !

 

On peut le manger cuit comme un navet, je n’ai pas goûté.

Cru, il se marie très bien en salade avec de la betterave rouge, de l’endive, des noix, du fromage….

Il peut aussi être coupé en fines tranches et mélangé à du fromage blanc ou du yaourt et de la ciboulette et une vinaigrette.

Ou en rondelles avec du sel, sur du pain beurré comme pour les radis roses…

Dans un apéritif, on peut aussi le manger avec les fromages en remplacement du pain comme un canapé…