Bois bleu


 Les vergers du Bois bleu.

 

Je ne vous ai pas encore parlé de la famille Levasseur qui est installée au verger du bois bleu à Ezanville (Val d’Oise), depuis le début 1900. L’arrière grand Père de Christian est venu s’installer dans cette région dans le but de cultiver son propre verger. Christian raconte qu’à  cette époque, les producteurs de la région devaient se rassembler en convois pour aller vendre leurs marchandises à Paris. Il n’était pas rare de se faire attaquer et de se faire dérober le fruit de la vente au retour.

Aujourd’hui, c’est Christian, l’arrière petit fils qui s’occupe des 14 ha de verger.

Il cultive dans un réel souci d’économie de traitements, en pratiquant en particulier la confusion sexuelle sur les carpocapses, ce qui réduit vraiment le nombre d’insecticides. (Une prochaine Brev’Saveur, vous parlera de ce papillon et de son moyen de lutte bio qu’utilise les producteurs que sélectionne PanierSaveur).

Christian prend garde aux insectes auxiliaires qui se nourrissent des parasites, ce qui élimine les acaricides….

Aujourd’hui le principal ennemi de ses vergers est le lapin qui vient ronger les troncs des arbres !

Enfin, Christian replante régulièrement des variétés de fruits résistantes aux maladies.

On peut aussi dire qu’au Bois bleu, on connaît l’art de la conservation des fruits en milieu naturel, ce qui fait que les pommes sont encore aujourd’hui naturellement très croquantes.

On y cultive ainsi 4 variétés de poires, et une 15aine de variétés de pommes, ce qui permet, en fonction des particularités propres de chaque variété de proposer des fruits savoureux et croquants presque toute l’année.